09:00 – 17:00

Lundi au vendredi
Semer consciencieusement. Récolter abondamment.

Accès clients | 418-684-2812

09:00 – 17:00

Lundi au vendredi

Le niveau de risque

Une des clés pour optimiser un rendement est de développer une bonne tolérance à la volatilité (fluctuations passagères des cours boursiers) tout en mettant en place des stratégies solides pour réduire le risque

Mon expérience m’a démontré qu’il n’est pas nécessaire de prendre des risques inutiles pour avoir une performance intéressante. C’est pourquoi j’ai développé 3 stratégies pour atténuer considérablement ce risque et créer une marge de prudence efficace.

1. Investir à long terme en gardant la même stratégie, pour diminuer le risque relié aux corrections du marché.

Un horizon de 5 ans ou plus est recommandé pour bénéficier pleinement de l’approche valeur. C’est mon rôle de vous accompagner dans les moments de doute ou de découragement et de vous inciter à tirer parti au maximum des périodes de correction pour mettre en place les rendements futurs. En placement, la girouette est l’ennemie du rendement.

2. Diversifier ses actions, pour atténuer les risques propres à chaque compagnie.

Malgré mon travail d’analyse des compagnies, il y a toujours une part d’inconnu pouvant mener à une mauvaise anticipation. Dans un tel cas, en répartissant les actifs entre 10 à 20 compagnies, les gains viennent largement compenser les pertes occasionnelles. Toutefois, contrairement à la croyance populaire qui veut que plus on diversifie notre portefeuille, plus le rendement sera stable, je déconseille la surdiversification (plus de 25 compagnies) car il devient alors risqué de perdre en qualité quant à la connaissance et au suivi de chacune des compagnies au portefeuille, élément fondamental d’un bon rendement.

3. Acheter les actions de compagnies extraordinaires à rabais, pour créer une zone d’amortissement du risque tout en maximisant le potentiel de rendement

En achetant une action déjà sous-évaluée, la probabilité qu’elle baisse encore plus est amoindrie. À la hausse, par contre, le potentiel est augmenté. Si on a acheté l’action 50% moins cher que sa valeur intrinsèque et qu’elle remonte ne serait-ce qu’à sa juste valeur, notre placement a tout simplement doublé. Bien sûr, pour que de tels scénarios aient lieu, aucun compromis ne doit être fait sur la qualité et la performance de l’entreprise.

Apprenez comment investir avec moi >

Top