09:00 – 17:00

Lundi au vendredi
Semer consciencieusement. Récolter abondamment.

Accès clients | 418-684-2812

09:00 – 17:00

Lundi au vendredi

Le niveau de risque

Une des clés pour optimiser un rendement est de développer une bonne tolérance à la volatilité (fluctuations passagères des cours boursiers) tout en mettant en place des stratégies solides pour réduire le risque

Mon expérience m’a démontré qu’il n’est pas nécessaire de prendre des risques inutiles pour avoir une performance intéressante. C’est pourquoi j’ai développé 3 stratégies pour atténuer considérablement ce risque et créer une marge de prudence efficace.

Fort de plus de 20 ans d’expérience dans le milieu du placement, j’ai été témoin de toutes sortes de tendances, traversé plusieurs cycles financiers et suivi de près le parcours de centaines de compagnies. Je suis là pour partager mes trouvailles avec vous, vous accompagner lors des corrections afin d’optimiser votre rendement, vous aider à rester objectif avec les tendances à la mode et partager la satisfaction du succès, comme je l’ai fait depuis toujours avec ma clientèle.

En tant que gestionnaire de portefeuille privé, je travaille en toute indépendance, sans pression extérieure d’achat, de vente ou de promotion d’un produit quelconque. J’analyse et sélectionne moi-même les titres conformément aux principes du placement “valeur”, sans intermédiaires souvent coûteux pour le client. Je suis donc à même de vous expliquer les fondements de mes recommandations et de vous guider avec professionnalisme.

Malgré mon travail d’analyse des compagnies, il y a toujours une part d’inconnu pouvant mener à une mauvaise anticipation. Dans un tel cas, en répartissant les actifs entre 10 à 20 compagnies, les gains viennent largement compenser les pertes occasionnelles. Toutefois, contrairement à la croyance populaire qui veut que plus on diversifie notre portefeuille, plus le rendement sera stable, je déconseille la surdiversification (plus de 25 compagnies) car il devient alors risqué de perdre en qualité quant à la connaissance et au suivi de chacune des compagnies au portefeuille, élément fondamental d’un bon rendement.

En achetant une action déjà sous-évaluée, la probabilité qu’elle baisse encore plus est amoindrie. À la hausse, par contre, le potentiel est augmenté. Si on a acheté l’action 50% moins cher que sa valeur intrinsèque et qu’elle remonte ne serait-ce qu’à sa juste valeur, notre placement a tout simplement doublé. Bien sûr, pour que de tels scénarios aient lieu, aucun compromis ne doit être fait sur la qualité et la performance de l’entreprise.

Top