Atnaé Lussier
platine

Il y a quelque temps, je suis retombé sur le manuel de jeu de Donjon et Dragon, jeu très populaire auquel j’ai joué dans les années 80. Je me rappelle très bien, dans nos aventures, tomber sur des trésors constitués de pièces d’or, d’argent, d’électrum (métal 50% or et 50% argent) et platine. C’est dans ce contexte que j’ai appris pour la première fois ce qu’était du platine.

Ratios miniers de l’or, de l’argent et du platine

Ce qui m’a fasciné, en reconsultant le manuel du jeu créé en 1974, ce sont les ratios monétaires proposés par les créateurs du jeu. J’imagine que ceux-ci se sont inspirés des ratios miniers ou des ratios historiques du Moyen-Âge. Voici les ratios proposés par le jeu :

10 pièces d’argent= 1 pièce d’or

10 pièces d’or = 1 pièce de platine

platine

Ce qui est fascinant, c’est la justesse de ces ratios par rapport à la teneur en minéraux du sol. Le platine est justement un métal précieux qui est 10 fois plus rare dans la croûte terrestre que l’or. Pourtant, le platine, au moment où je vous parle, se transige à moins de la moitié du prix de l’or. Il s’agit d’un prix de 20 fois inférieur à la logique quantitative!

platine

Cette situation n’est pas sans rappeler l’écart de l’argent par rapport à l’or. Si vous étiez un personnage de Donjon et Dragon doté d’un pouvoir magique vous permettant de pénétrer notre monde pour un instant, vous convertiriez certainement toutes vos pièces d’or en pièces d’argent ou de platine avant de retourner dans votre univers!

Pourquoi investir dans le platine?

Étant donné son extrême densité et sa rareté, le platine est très convoité pour la confection de bijoux. On l’utilise aussi dans l’industrie automobile dans la fabrication des catalyseurs catalytiques.  À la différence de l’or, dont une grande partie de la production se destine à l’investissement sous forme de lingots, c’est seulement 1% de la production du platine qui sert à l’investissement à l’heure actuelle. Comme nous l’avons expliqué dans le précédent billet, c’est principalement l’or qui joue un rôle de métal monétaire en ce moment. Mais l’argent et le platine, qui sont les deux métaux les plus près de l’or, ont déjà eu un rôle monétaire dans l’histoire. Et cela pourrait bien être le cas à nouveau dans le futur. Le but de la monnaie, rappelons-le, est de transférer de la valeur dans l’espace et dans le temps en subissant le moins de perte possible.

métaux précieux

Avec un si petit marché lié à l’investissement, il s’agit donc d’un des métaux précieux le plus étroit. En d’autres mots, son prix sera très sensible à la moindre hausse de demande d’investissement. Qui plus est, au contraire de l’or et de l’argent, les réserves de platine sur Terre sont quasi inexistantes. Il est consommé au fur et à mesure de son extraction. Cela nous indique que si la demande d’investissement augmente, on ne peut pas compter sur des réserves pour répondre à cette nouvelle demande. Finalement, il faut savoir que 70% de la production vient d’un seul pays, l’Afrique du Sud, qui fait partie des 5 pays fondateurs du BRICS. Il y a donc plus de risque de se retrouver en situation de pénurie que s’il y avait une plus grande diversité de producteurs. Si de tels problèmes d’approvisionnement survenaient, le prix du palladium accessible pourrait monter de façon importante.   

La fiducie SPPP.TO

Tout comme les trois métaux précédemment présentés, on peut également détenir le platine au portefeuille via un fonds de Sprott (le Sprott Physical Platinum and Palladium Trust (SPPP.TO)). Cette alternative nous permet d’investir directement sur la matière déjà extraite et transformée, et stockée pour nous par la fiducie. On n’a donc pas à subir ni les délais d’aboutissement de projets miniers incertains, ni les risques d’affaire des compagnies, ni les risques politiques des produits producteurs, ni les soubresauts du marché des contrats.

La raison pour laquelle j’ai mis le platine après l’or dans ma sélection, bien que son potentiel soit plus grand, vient du fait que l’investissement direct accessible en bourse est jumelé au palladium.

Le palladium est un métal 30 fois plus rare que l’or, et actuellement tout autant sous-évalué que le platine. Toutefois, le palladium n’a pas eu jusqu’à maintenant le statut de valeur monétaire de l’or, de l’argent et du platine et ne peut servir de valeur refuge. Son utilisation est uniquement industrielle, à 80% dans l’industrie automobile. Par conséquent, son prix est beaucoup plus sensible à l’activité économique, et aussi d’une grande volatilité. Dernièrement, on a vu un phénomène unique en la matière survenir sur le marché du palladium. Les producteurs de palladium se sont portés acquéreurs des contrats de leur propre matière! Ils arrivent en effet à la conclusion que le prix affiché du métal ne reflétait pas l’énergie que cela demandait pour l’extraire (voir notre publication sur le sujet).

Conclusion

Le platine, jumelé au palladium, offre un potentiel supérieur à l’or. Mais cela vient avec une volatilité plus grande que l’or. La part du fonds SPPP est actuellement à 12,50$. Elle était à un sommet de 25,80$ le 25 avril 2021.

SPPP
Yahoo Finance

À demain pour notre 5e recommandation!

Liens pour les autres recommandations :

SÉLECTION 2024. Numéro 1 : L’argent (PSLV.TO)

SÉLECTION 2024. Numéro 2 : L’uranium (U-UN.TO)

SÉLECTION 2024. Numéro 3 : L’or (PHYS ou CEF)

SÉLECTION 2024. Numéro 5 : Suncor (SU)

SÉLECTION 2024. Numéro 6 : Nutrien (NTR)

SÉLECTION 2024. Numéro 7 : ExxonMobil (XOM)

SÉLECTION 2024. Numéro 8: Agnico Eagle (AEM)


N’hésitez pas à communiquer avec nous pour découvrir notre offre en placement. Il nous fera plaisir de vous aider à saisir des opportunités sur les marchés financiers.

CONTACT


Ne manquez aucun article, inscrivez-vous à notre infolettre!

Partager / Share